Le jugement dernier devait-il arriver du vivant des apôtres?

Jésus parlait-t-il de son retour à la fin du monde au dernier verset?

Plusieurs interprétations sont possibles:

Jésus parle de la transfiguration:
(qui suit ce verset dans les 3 Evangiles)
Théophilactus: «Le Sauveur veut parler de la transfiguration qui était le symbole de la gloire future, comme s’il disait: Quelques-uns de ceux qui sont ici (c’est-à-dire Pierre, Jacques et Jean) ne mourront point avant d’avoir vu dans ma transfiguration la gloire réservée à ceux qui auront confessé mon nom»
St Rémi: «Cette prédiction du Sauveur eut son accomplissement pour les trois disciples, devant lesquels il fut transfiguré sut la montagne où il leur découvrit les joies des récompenses éternelles. Ils le virent venant dans son règne, c’est-à-dire res plendissant de cette gloire dans laquelle, après le jugement, il apparaîtra »
St Jean Chrysostome: «Il ne leur fait pas connaître les noms de ceux qui doivent le suivre sur la montagne, car les autres auraient vivement désiré l’accompagner pour être témoins de cette manifestation de sa gloire, et auraient souffert de la préférence donnée sur eux aux autres disciples.»
Eusèbe de Césarée: «Notre-Seigneur ne se contente pas de prédire le grand mystère de sa seconde apparition, il ne veut pas que la foi de ses disciples repose uniquement sur des paroles, et il lui donne encore pour fondement le témoignage des faits, en découvrant aux yeux de leur foi une image de son royaume.»

Jésus parle de l’établissement de l’Eglise:
St Grégoire le Grand: «Ou bien encore, il appelle le royaume de Dieu l’Église actuelle; et comme plusieurs de ses disciples devaient vivre assez longtemps pour voir établie cette Église que Dieu opposait à la gloire du monde.»

Jésus parle de la résurrection:
St Jérôme: «Après avoir confirmé le grand mystère de la croix, Jésus révèle la gloire de la résurrection, afin que, témoins de l’état triomphant de sa résurrection future, ses Apôtres fussent à l’épreuve des opprobres de la croix. «Et six jours après», etc.»

Source: http://www.apologetique.net/EvangilePere/EvangilePere.aspx

Réfutation des objections à ces interprétations:

I. Le verset 28 ne se réfère pas forcément à la même chose que le 27:
– Les versets précédents s’adressent également à d’autres sujets de la foi.
– Le verset 28 peut parler de vision de cette gloire à venir (par la transfiguration).

II. Les disciples de Jésus croyaient son retour imminent:
– En Luc 9:11. Jésus raconte la parabole des mines à la suite précisément pour corriger cette croyance en représentant sa longue absence durant laquelle les apôtres doivent prêcher son Evangile.
– Dans les lettres: Cela est conforme avec la volonté du Christ que ses apôtres veillent:
Mc 13:33.35: « Soyez sur vos gardes, veillez, car vous ne savez pas quand ce sera le moment. […] Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison va venir, le soir, à minuit, au chant du coq ou le matin […]»
Mais ils ne savent pas quand la fin viendra et n’affirment rien avec certitude:
Ac 1:7-8: « Il leur répondit: Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.»

III. Matthieu 10:23 dit qu’il reviendra avant que les apôtres n’achèvent «le tour des villes d’Israël»:
– Le contexte du chapitre parle de tout le prêche aux nations qui doit précéder le jugement futur.
– Il indique qu’ils iront devant des rois et gouverneurs païens (Mt 10:18), loin d’être restreints à Israël.
– Il ne peut donc pas parler d’une simple traversée, mais plutôt d’une évangélisation complète d’Israël.

IV. Jésus dit, après avoir énuméré les signes de la fin du monde, que «cette génération ne passera pas avant que tout cela n’arrive» (Mt 24:34):
– La génération dont il parle n’est pas la génération des apôtres, mais celle qui vivra la fin du monde, car il dit juste avant que la fin arrivera après que l’Evangile soit prêché au monde entier:
Mt 24:14: «Cette Bonne Nouvelle du Royaume sera proclamée dans le monde entier, en témoignage à la face de toutes les nations. Et alors viendra la fin.»

Publicités